dimanche 21 août 2016

Vacances ou ... pas

Eirwena (à elle -même) - Un petit coup de papatte supplémentaire ? 
Eirwena (à elle -même) - Non, je crois que c'est bon, je vais laisser tremper ...
Indy - Eirwena ?

Eirwena - Quoi ? Ma lessive est terminée ?

Indy - Tu exagères, j'ai laissé une bassine d'eau pour ...

Eirwena - ... que je fasse tremper mes proies. Tu pourras les essorer tout à l'heure ?


Indy - C'était pour te rafraîchir, mais passons ... Tu viens jouer ?

Eirwena - Non, je suis occupée.

Indy - Tu as l'air en effet !

Eirwena - Je contrôle le moelleux du tapis. C'est important et c'est une tâche à ne pas négliger.

Un peu plus tard ...


Indy - Eirwenaaaaaa ?

Eirwena (à elle même) - Quelle voix ! Je ne m'y ferai jamais !

Indy - Mais que fais-tu près des bambous ?
Eirwena - Je vérifie leur vitesse de pousse ! Tu n'es pas censée être en vacances ?

Indy - Si, tu le vois bien puisque je suis à la maison.

Eirwena - En effet, difficile de ne pas s'en apercevoir !

Indy - Tu viens jouer ?

Eirwena - Je termine mon inspection, ce n'est pas le moment.



Une heure passe ...

Indy - Eirwena, tu dors ?

Eirwena - J'essaie, je commençais ma sieste juste avant que tu me poses la question !

Indy - Ah ! Tu ne veux pas jouer alors ?

Eirwena - Tu es en vacances pour encore longtemps ?


Indy - Pour une semaine.

Eirwena - Nom d'un rat ! Cela en fait des jours !
(à elle même) - Ce n'est plus possible, il va falloir trouver une solution ...






Plus tard, en fin de journée ...

Indy - Eirwena ? Que fais-tu dans ton sac de transport ?

Eirwena - J'essaye désespérément de te faire passer un message.

Indy - Tu veux partir de l'appartement ?

Eirwena - Moi : non, mais toi : oui.



Indy - Tu veux que je te laisse tranquille ? Mais il fallait le dire tout de suite !

Eirwena - Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais en vain ! C'est un peu comme vouloir remplir une boule à croquettes dont le couvercle est fermé, purement impossible.

Indy - ?


Bonne fin de dimanche à tous !
Prochaine publication sur le blog : dimanche 28 août.
Portez-vous bien.